02 december 2014

Chauffage des étables

Kippenkwekerij
Zaakvoerder kippenkwekerij
“Dans notre élevage de poussins jusqu’à 17 semaines, la gestion de la climatisation revêt une importance essentielle. Les petits poussins ont besoin d’une température de 36°C. À mesure qu’ils grandissent, cette dernière est progressivement ramenée à 21°C. Pour garder le contrôle à la fois de la température, du taux de CO2 et d’humidité, nous utilisons un contrôle de climatisation informatisé qui déclenche automatiquement la ventilation. J’ai choisi le propane pour chauffer mon poulailler en raison des faibles émissions de CO2. Dans un poulailler continuellement chauffé, les poussins entrent inévitablement en contact avec des gaz brûlés. C’est pour cela qu’il
faut choisir la meilleure option, celle qui rejette le moins de CO2. Une climatisation moins saine dans le poulailler entraîne une augmentation de la mortalité chez les poussins, et une perte de production. En outre, une climatisation saine est importante pour l’éleveur qui travaille dans le poulailler. Si l’on tient compte de l’efficacité des installations, le propane constitue économiquement un bon choix par rapport à d’autres combustibles. C’est la santé de mes poulets - et la mienne - qui a fait pencher la balance dans le choix de mon combustible. Moins il y a d’émissions nocives dans le poulailler, mieux c’est.”

Lors du démarrage du nouvel élevage de volailles, je me suis longuement informé à propos des différentes possibilités en matière de gestion de la climatisation. Je me suis rapidement rendu compte que le gaz propane était le combustible idéal pour chauffer un poulailler. Nous avons délibérément choisi Primagaz comme fournisseur de gaz parce qu’il s’agit d’une entreprise faisant autorité dans le secteur du gaz et qu’elle est connue pour son service effi cace et accueillant pour les clients.

Guido Verhaegen

Directeur de Poultry Farms