16 april 2018

Première livraison biopropane

Lundi 16 avril - Aujourd'hui, 555 tonnes de biopropane arrivent par bateau chez Primagaz Benelux au Canal Albert à Tessenderlo. C'est une première en Belgique. Avec une telle quantité de gaz, Primagaz peut alimenter en énergie 650 foyers pendant un an ou mieux encore, remplir 92.500 bonbonnes de gaz, équivalant à 450.000 barbecues. La saison des barbecues est officiellement ouverte !

Le BioLPG, ou biopropane, est un sous-produit du biodiesel et est produit à partir de matières premières durables, c'est-à-dire un mélange de déchets, de résidus et d'huiles végétales renouvelables. La première livraison de biopropane dans notre pays marque le coup d'envoi de la distribution de cette énergie renouvelable.

Le biopropane est produit par la raffinerie de Neste Biofuels sur la Maasvlakte dans le port de Rotterdam.

Le propane est une alternative facile d’utilisation qui est meilleure pour l'environnement et la qualité de l'air, à la fois intérieur et extérieur. Comparé à d'autres combustibles fossiles, comme le charbon et le mazout, le propane est un combustible à faibles émissions de CO2. Le biopropane va encore plus loin et peut réduire les émissions de COjusqu'à 80%. Il peut également être utilisé de la même façon que le propane conventionnel et est une solution 100% durable. Le biopropane peut être produit de différentes manières, notamment à partir de déchets résiduels d'animaux et de poissons provenant de l'industrie alimentaire ou encore d’huile de palme brute. Concrètement, cela signifie que les ménages belges pourront désormais chauffer leur maison ou bientôt allumer leurs barbecues à l'aide de gaz produit à partir de… déchets.

"La Belgique fait face à un problème de qualité de l'air", déclare Eelco de Graaf, PDG de Primagaz Benelux. "La Commission européenne porte un regard très critique sur notre pays parce qu'il y a trop de particules fines dans l'air. A l’heure actuelle, cette pollution de l'air est en partie due à la combustion de bois, de granulés de bois, de charbon et de mazout. Ce dernier est encore très fréquemment utilisé en Belgique en comparaison avec d'autres pays européens. Ces formes d'énergie sont vouées à disparaitre sur le long terme. La combustion de propane et de biopropane émet en effet beaucoup moins de particules fines que le mazout et le charbon. La différence en matière de particules fines est encore plus grande en comparaison avec les poêles à bois ». La plupart des pays européens se sont en effet engagés à éliminer les combustibles fossiles du marché d'ici 2050 et à assurer une transition complète vers les énergies renouvelables. "Le biopropane offre aux consommateurs et aux entreprises la possibilité de réduire drastiquement leurs émissions de COet de particules fines sans devoir adapter les installations actuelles", poursuit le porte-parole de Primagaz Marjan Horemans. "C'est aussi une excellente alternative pour les ménages et/ou les entreprises qui ne peuvent pas être raccordés au réseau de gaz naturel ».

Le biopropane est déjà disponible aux Pays-Bas. La Belgique devrait normalement suivre rapidement : "Nous sommes en train de discuter de manière constructive avec les ministres compétents à propos d’une adaptation du cadre juridique et un soutien des pouvoirs publics à cet égard. Nous espérons que cette question sera bientôt résolue ».

Outre le Benelux, le biopropane sera également disponible dans un certain nombre d'autres pays, tels que la Grande-Bretagne, la France, le Danemark, la Suède, l'Allemagne et l'Irlande.

"La distribution du biopropane est une étape logique dans notre engagement à réduire nos émissions de CO2. D'ici 2040, tous nos produits énergétiques devront provenir de sources d'énergie renouvelables ", conclut le PDG Eelco de Graaf.

En savoir plus sur les avantages du biopropane ? En lire plus.