Moins d'émissions de CO₂

La combustion du propane dégage jusqu’à 16 % de CO₂ en moins par rapport au mazout

En remplaçant votre chaudière au mazout par une installation au propane ou au biopropane, vous réduisez votre empreinte écologique. Lors sa combustion, le propane émet en effet 16 % de CO₂ en moins par rapport au mazout. Avec le biopropane, les émissions sont même réduites de 72 %. À noter que le propane et le biopropane dégagent également significativement moins de CO₂ que d'autres sources d'énergie, telles que l'électricité par exemple.

Source : étude  Atlantic Consulting, 2018, groupe-cible ménages

Tabel1Frans

Meilleure qualité de l'air

Le propane est meilleur pour la qualité de l'air

Le propane et le biopropane contribuent à une meilleure qualité de l'air. Ils émettent entre autres peu de particules fines et de dioxyde d'azote (NO₂), qui sont responsables de la pollution de l'air et qui affectent le fonctionnement de nos voies respiratoires, de nos poumons et de notre cœur.

Avec le propane et le biopropane, vous agissez donc tant pour le climat (moins d'émissions de CO₂) que pour la qualité de l'air.

Source : étude Atlantic Consulting, 2009

Tabel2Frans
Légende : NO2 (dioxyde d'azote), VOC (hydrocarbure), PM10 en PM 2.5 (particules fines), CO (monoxyde de carbon)

Plus économique

Une chaudière au gaz est plus avantageuse à l'entretien

Une chaudière à condensation doit être correctement entretenue pour garantie un fonctionnement optimal de l'installation de chauffage. Cela vaut tant pour une chaudière au gaz que pour une chaudière au mazout. Cependant, les règles concernant l'entretien de ces deux types de chaudière ne sont pas les mêmes.

En Wallonie, vous êtes légalement obligé de faire entretenir votre chaudière au gaz tous les trois ans. Cette intervention coûte entre 100 et 135 € (hors TVA).

Une chaudière au mazout doit en revanche être contrôlée chaque année par un technicien agréé, les prix pour cette intervention débutant à 130 € (hors TVA). De plus, si vous avez une chaudière au mazout de 15 ans ou plus et d'une puissance supérieure à 20KW, un audit (aussi appelé diagnostic approfondi) doit être effectué pour établir l’état de santé de l’installation.

Source : https://www.chauffage-info.be/entretien/entretien-chaudiere-gaz et 

https://www.chauffagistes-belgique.be/prix-entretien-chaudiere.htm
Bronnen-tabel3-fr

Une chaudière à gaz est plus avantageuse à l’achat

Le prix d’une chaudière gaz à condensation dépend en grande partie des besoins en chauffage et de la consommation d’eau chaude. Ces facteurs déterminent la puissance requise pour la chaudière. Pour un modèle de base de chaudière gaz à condensation, les prix débutent aux environs de 1 500 euros, et peuvent s'élever jusqu'à 4 000 euros.

Le prix d’une chaudière au mazout est notamment déterminé par sa puissance et les matériaux choisis. Le prix de départ pour une chaudière à basse température et haut rendement est d’environ 4 000 euros, mais pour une chaudière au mazout avec un rendement plus élevé, il peut aller jusqu’à 7 500 €.

Source : https://www.chauffage-info.be
Tabel4Frans

Rendement plus élevé

De meilleures prestations

Le rendement d'une chaudière à condensation est déterminé par la production, la distribution, les émissions et la régulation. Une chaudière mazout à condensation moderne atteint un rendement de 83 à 87 %, alors que le rendement d'une chaudière gaz à condensation s'établit entre 87 et 91 %.
 
 
Tabel5Frans