Vous utilisez le gaz propane en vrac (en citerne) ? Vous avez alors droit à la prime du gouvernement fédéral de € 200. Depuis cet été vous pouvez solliciter cette prime qui est en vigueur pour des livraisons entre le 15 novembre 2021 et le 15 novembre 2022. 

Retourner à la liste des articles

18-10-21

Augmentation des prix de l’énergie en Belgique

Les tarifs de l’énergie en Belgique et à l’étranger ont fortement augmenté ces derniers mois. Malheureusement, les prix du gaz propane ont augmenté eux aussi. Pourquoi les tarifs sur le marché de l’énergie augmentent-ils ? Et comment se fait la tarification du gaz propane ? Dans l’article qui suit, nous répondons à ces questions et fournissons quelques conseils et astuces qui vous permettront de réduire l’augmentation de votre facture énergétique.

Pourquoi les tarifs sur le marché de l’énergie augmentent-ils ?

Ces derniers mois, les tarifs du gaz et de l’électricité ont connu une forte augmentation. L’augmentation du prix du gaz est due à un certain nombre de facteurs, dont certains ont un impact sur la tarification plus important que d’autres. Quelques exemples de ces facteurs sont :

  • Le renouveau de l’économie et la reprise de l’activité économique après la crise du coronavirus ont entraîné une augmentation de la consommation d’énergie au niveau mondial et, par conséquent, de la demande d’énergie dans le monde. 
  • Le marché de l’énergie est confronté à une augmentation du prix des quotas d’émissions de CO2, car l’UE veut réduire les émissions de CO2. Cette augmentation a un impact direct sur les tarifs de l’énergie.
  • Les températures froides du début du mois de mai ont entraîné une hausse des prix du gaz, combinée à de faibles niveaux de stocks et à une offre limitée en provenance de Russie et d’Amérique. L’économie asiatique a été la première à se relever après la crise du coronavirus, ce qui signifie que les approvisionnements en gaz en provenance d’Amérique ont été principalement dirigés vers l’Asie, l’Europe étant alors confrontée à un approvisionnement réduit.
 

Quel est l’impact exact de la conjoncture sur les tarifs du gaz propane ?

En Belgique, un prix plafond est imposé pour chaque produit pétrolier. Cela signifie que les fournisseurs ne sont pas autorisés à vendre ces produits à un prix supérieur au prix maximum fixé. Les produits pétroliers englobent notamment l’essence, le gazole pour le transport routier, le fioul résiduel, le mazout de chauffage, le GPL, le pétrole lampant et le gaz propane. Le principe de base est que le calcul du prix tient compte de tous les coûts pertinents de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Le prix à la consommation du gaz propane en vrac (citerne) est variable et est également déterminé par un accord-programme avec le gouvernement. Retrouvez les tarifs du gaz les plus récents ici.

Cela ne vaut cependant que pour le gaz propane en citerne, les tarifs du gaz propane en bouteille n’étant pas déterminés par les pouvoirs publics. Informez-vous de préférence auprès de votre distributeur local pour connaître les tarifs actuels.

Comment pouvez-vous réduire l’impact de la hausse des prix sur votre facture ?

Nous ne pouvons malheureusement pas faire pas grand-chose contre la hausse des prix du gaz, hormis espérer que les tarifs redescendent bientôt. Mais nous pouvons vous donner quelques conseils et astuces pour réduire au maximum l’impact de cette hausse sur votre facture de gaz.

  1. D’abord et avant tout, assurez-vous que les fenêtres et les portes sont bien étanches. Ainsi, vous laisserez l’air froid à l’extérieur et conserverez la chaleur à l’intérieur ! Veillez dès lors à ce que votre porte d’entrée, vos portes battantes et vos portes intérieures ne laissent pas passer l’air froid et, si nécessaire, installez des boudins anti-courants d’air sous les portes si nécessaire. Ils assurent une bonne étanchéité de vos pièces et une meilleure isolation thermique et acoustique.

  2. Réduisez votre thermostat d’un degré la journée. C’est une solution simple comme bonjour, mais rentable ! En réglant votre thermostat un degré plus bas pendant la journée, vous économiserez facilement 5 % sur vos frais de chauffage. Réglez également votre thermostat en mode nuit à temps, votre maison restera chaude assez longtemps.
     
  3. Purgez régulièrement vos radiateurs. Vos radiateurs émettent un gargouillis ? Cela signifie qu’il y a de l’air à l’intérieur. Les bulles d’air qui se forment empêchent l’eau de bien circuler, ce qui fait grimper votre consommation d’énergie. Il faut donc purger vos radiateurs à temps, avant que l’hiver ne commence.

  4. Appliquez le réflecteur de radiateur. À l’arrière des radiateurs, une grande partie de la chaleur se dissipe souvent à travers le mur extérieur. Vous pouvez facilement l’éviter en appliquant un réflecteur de radiateur. Cela ne coûte quasiment rien, mais permet de faire des économies.

  5. Ne remettez pas l’entretien de votre chaudière gaz ! Le contrôle périodique de votre chaudière est une obligation légale. Pour les systèmes fonctionnant au gaz, cette opération doit être effectuée tous les 2 ans. Un entretien régulier de votre chaudière vous permettra à la fois d’éviter les pannes et d’avoir un chauffage qui fonctionne plus efficacement - et qui consomme moins.
     
  6. Isolez les tuyaux de votre système de chauffage. Tout système de chauffage central perd beaucoup de chaleur par les tuyaux. Surtout s’ils traversent des zones non chauffées, comme un débarras ou une cave. Isolez-les et vous réaliserez d’appréciables économies !

  7. Aérez votre maison. Mais n’exagérez pas ! Les nouvelles maisons sont aujourd’hui équipées d’un système de ventilation. Mais les maisons anciennes sans ventilation mécanique ont également besoin d’être ventilées. Il est préférable d’aérer la pièce deux fois par jour pendant un quart d’heure. 
 

Comment pouvons-nous vous aider ?

Nous ne pouvons malheureusement rien faire contre la hausse des tarifs du gaz, mais notre personnel est prêt à vous aider si vous avez des questions. Nous proposons différentes options de paiement à nos clients. Vous payez par paiement échelonné, par domiciliation ou ordre permanent ? Dans ce cas, votre acompte mensuel est calculé sur la base de votre dernière consommation connue et du tarif de l’énergie en vigueur au moment du calcul. Avec la récente hausse des prix de l’énergie, il est donc possible que le montant de votre acompte soit désormais trop faible et que vous deviez payer un supplément lors votre prochain relevé annuel. Vous voulez l’éviter ? Pour cela, vérifiez le montant de votre acompte et modifiez-le si nécessaire. Nos collaborateurs se feront un plaisir de vous aider par téléphone au 013/61.82.00 ou par courriel à info@primagaz.be.

Pour les personnes qui se trouvent dans une situation financière difficile, l’asbl Fonds Social Chauffage intervient aussi dans le paiement des factures de chauffage. Vous pouvez introduire votre demande en ligne.