Vous utilisez le gaz propane en vrac (en citerne) ? Vous avez alors droit à la prime du gouvernement fédéral de 300 € qui est en vigueur pour des livraisons entre le 15 novembre 2021 et le 31 mars 2023. Lire en plus pour solliciter cette prime.

Pourquoi opter pour le propane : les faits Les avantages du propane en chiffres

Moins d'émissions de CO₂

Le propane émet moins de CO₂ que le mazout

Le propane et le Futuria Propane ont une empreinte carbone plus faible que le mazout. Les émissions de CO₂ sur le cycle de vie du propane sont 20 % inférieures à celles du mazout, et celles du Futuria Propane sont 70 % inférieures. 

En ce qui concerne l'utilisation du bois et des pellets, nous ne considérons dans cette comparaison que les chaudières bûches, qui sont le type d'installation au bois le plus efficace sur le plan énergétique. L'utilisation de poêles à bois entraine une augmentation des émissions de CO₂.

Les pompes à chaleur utilisent l'électricité pour extraire la chaleur de l'atmosphère afin de chauffer les bâtiments, ce qui est économe en énergie. Il s’agit d’un facteur important dans le résultat des émissions de CO₂ des pompes à chaleur par rapport au Futuria Propane.

Source : étude CE Delft

Réduisez votre empreinte carbone

Réduisez votre empreinte carbone

En remplaçant votre chaudière à mazout par une nouvelle installation au propane ou au Futuria Propane, vous réduisez considérablement vos émissions de CO2, respectivement de 39 % et 77 %.

Nous voyons ici l'effet du remplacement d'une chaudière moyenne au charbon ou au mazout par une nouvelle chaudière à condensation au (bio)propane. 

Source : étude CE Delft

Meilleure qualité de l'air

Le propane a moins d’impact sur l’environnement

Le propane et le Futuria Propane ont un impact moindre sur l'environnement. Ils émettent, entre autres, très peu de particules et de NO₂, responsables de la pollution atmosphérique et affectant le fonctionnement des voies respiratoires, des poumons et du cœur. 

Le propane et le Futuria Propane rejettent le même niveau d'émissions dans l'air, car ils ont la même composition chimique. 

Dans cette comparaison, nous ne considérons que les émissions liées à l'utilisation finale. Les variables qui influencent les émissions polluantes sont la nature du processus de combustion, la composition chimique du combustible et la configuration du système de chauffage. 

Source : étude CE Delft

Plus économique

Une chaudière au gaz est plus avantageuse à l'entretien

Une chaudière à condensation doit être correctement entretenue pour garantie un fonctionnement optimal de l'installation de chauffage. Cela vaut tant pour une chaudière au gaz que pour une chaudière au mazout. Cependant, les règles concernant l'entretien de ces deux types de chaudière ne sont pas les mêmes.

En Wallonie, vous êtes légalement obligé de faire entretenir votre chaudière au gaz tous les trois ans. Cette intervention coûte entre 100 et 135 € (hors TVA).

Une chaudière au mazout doit en revanche être contrôlée chaque année par un technicien agréé, les prix pour cette intervention débutant à 130 € (hors TVA). De plus, si vous avez une chaudière au mazout de 15 ans ou plus et d'une puissance supérieure à 20KW, un audit (aussi appelé diagnostic approfondi) doit être effectué pour établir l’état de santé de l’installation.

Source : https://www.chauffage-info.be/entretien/entretien-chaudiere-gaz et 

https://www.chauffagistes-belgique.be/prix-entretien-chaudiere.htm

Table plus économique

Une chaudière à gaz est plus avantageuse à l’achat

Le prix d’une chaudière dépend du type d'appareil (à condensation ou haut rendement), de sa puissance, des besoins en chauffage et des matériaux utilisés. Le prix moyen d'une chaudière au gaz est de 2 600 € tandis que celui d'une chaudière à mazout s'élève à 7000€ en moyenne.

Source : https://www.chauffage-info.be

Prix moyen chaudière

Rendement plus élevé

De meilleures prestations

Le rendement d'une chaudière à condensation est déterminé par la production, la distribution, les émissions et la régulation. Une chaudière mazout à condensation moderne atteint un rendement de 83 à 87 %, alors que le rendement d'une chaudière gaz à condensation s'établit entre 87 et 91 %.
 
 

Table plus économique